12 Morceaux, 42 minutes

NOTES DES ÉDITEURS

Faire les choses en grand, c’est le modus operandi de Thirty Seconds to Mars. Le groupe de Jared Leto s’inspire du tumulte américain actuel sur ce nouvel opus, scandant que les temps changent sur « Walk On Water ». Les géants du rock d’aréna Depeche Mode et U2 ne sont jamais loin, notamment sur « Monolith », qui rappelle les faits d’armes électroniques de ces deux groupes au début des années 90. A$AP Rocky visite la bande sur « One Track Mind » alors que Halsey collabore à « Love Is Madness », un moment rempli d’intensité. L’acteur oscarisé se questionne également sur les pires instincts de ses contemporains sur la sombre « Hail To the Victor ». Un voyage aux États-Unis qui ne laisse pas indifférent.

NOTES DES ÉDITEURS

Faire les choses en grand, c’est le modus operandi de Thirty Seconds to Mars. Le groupe de Jared Leto s’inspire du tumulte américain actuel sur ce nouvel opus, scandant que les temps changent sur « Walk On Water ». Les géants du rock d’aréna Depeche Mode et U2 ne sont jamais loin, notamment sur « Monolith », qui rappelle les faits d’armes électroniques de ces deux groupes au début des années 90. A$AP Rocky visite la bande sur « One Track Mind » alors que Halsey collabore à « Love Is Madness », un moment rempli d’intensité. L’acteur oscarisé se questionne également sur les pires instincts de ses contemporains sur la sombre « Hail To the Victor ». Un voyage aux États-Unis qui ne laisse pas indifférent.

TITRE DURÉE

Plus de titres par Thirty Seconds to Mars