Smile

Katy Perry

Smile

Pendant des années, Katy Perry a combattu sa dépression en écrivant des tubes. « C’était genre, “Tu me largues ? Tu vas voir. Tiens, un hit” », raconte-t-elle à Apple Music. Mais après la sortie de son album Witness, en 2017, qui a déstabilisé les fans et les critiques, cette stratégie a montré ses limites. En manque d’inspiration et déconnectée de ses émotions, la plus grande pop star au monde a fini par se faire aider pour retrouver un équilibre. « Je me disais : je suis Katy Perry. J’ai écrit “Firework”. Je prends des médicaments. C’est n’importe quoi », dit-elle.
Les trois années qui ont suivi l’ont complètement transformée. Avec l’aide de son fiancé, l’acteur Orlando Bloom, elle s’est lancée dans une introspection psychologique, spirituelle et émotionnelle au cours de laquelle elle a appris à être moins dure envers elle-même et à reprendre le contrôle de sa santé mentale. Elle relate ces progrès dans Smile, un sixième album joyeux aux allures de confession, comme un message d’espoir adressé à la Katy Perry du passé. À coups de beats pop exaltants et de ballades envoûtantes, elle parle de ce qu’elle a appris en remontant la pente : l’amour demande des efforts (“Champagne Problems”), la survie est avant tout une question de persévérance (“Resilient”), et l’échec est une notion subjective (“Not the End of the World”). « C’est un album plein d’espoir » dit-elle, et on entend bien la détermination qui se dégage de ces morceauz, quand même les plus tourmentés (“Teary Eyes”) sont faits pour danser.
Le passage le plus réussi de l’album est clairement “Daisies”, qui s’adresse à la frange la moins fidèle de son public qui “l’a oubliée” alors qu’elle était au plus bas. « Ils ont dit que j’étais finie/ont voulu m’enterrer/m’ont dénigrée/je leur ai montré que je pouvais bâtir des cathédrales », chante-t-elle. Après cette expérience douloureuse, Perry a appris à compter avant tout sur elle-même. La naissance de Daisy — son premier enfant — le jour même de la sortie de Smile a quelque chose de poétique et ouvre un nouveau chapitre de sa vie : la maternité. À présent, elle se sent prête. « Ce disque est à l’image de ce que j’ai traversé et symbolise mon passage du bon côté », dit-elle. « Je ne dis pas que ce sera toujours facile. Je pourrais rechuter. Mais au moins, j’ai cette base qui me fait dire : “Tu y es arrivée une fois, tu peux réussir une deuxième fois.” ».

1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12

Autres versions