À propos

Née dans les années 60 en réponse au succès du rock & roll américain et du Swinging London, la pop française (ou plus largement francophone), est un genre qui a su constamment se réinventer au fil des années. Depuis les premiers succès de France Gall, Jacques Dutronc ou Sylvie Vartan jusqu'aux dernières signatures du moment, ses artistes ont su marquer l'histoire de la musique française avec leurs morceaux frais, joyeux et subtilement provocateurs. La pop francophone a d'abord été marquée par le phénomène yé-yé, un nouveau genre qui séduit les jeunes en leur proposant une alternative à la musique de leurs parents et aux monstres sacrés de la chanson française tels qu'Édith Piaf ou Georges Brassens. Puis les années 70 voient arriver le disco avec Claude François et ses mythiques Claudettes, tandis que les années 80 connaissent des phases plus rock avec des groupes comme les Rita Mitsouko.

Aujourd'hui, la nouvelle scène portée par des artistes comme Brigitte, The Dø ou Christine and the Queens n'a pas froid aux yeux et continue de repousser les limites du genre. Entre reprises de rap et sonorités électro, cette nouvelle vague pop prend des risques et n'est pas sans rappeler le côté désinvolte de pionniers tels que Gainsbourg. C'est aussi un genre marqué par des compositeurs et interprètes habités qui font le lien avec les grands maîtres de la chanson, à l'image de Stromae, souvent comparé à Jacques Brel. La pop francophone, c'est donc une histoire musicale revendiquée, entre modernité et tradition, ouverture aux sonorités contemporaines et hommages à la chanson à texte. C'est un genre complexe qui, sans se laisser résumer à quelques artistes, a toujours reposé sur le talent de visionnaires osant casser les codes et livrer leur propre interprétation des musiques actuelles sans jamais rien renier de leurs origines.