Dance

    • The Sound of Silence (CYRIL Remix)
    • Disturbed
    • I Don't Wanna Wait
    • David Guetta & OneRepublic
    • Danza Kuduro (Tiësto Remix)
    • Don Omar, Lucenzo & Tiësto
    • Queen of My Castle
    • INNA & Kris Kross Amsterdam
    • It's Not Right But It's Okay
    • Mr Belt & Wezol
    • Stumblin' In
    • CYRIL
    • Hotstepper
    • Trinix
    • Alibi (feat. Rudimental)
    • Ella Henderson
    • Mwaki (Tiësto's Vip Mix)
    • ZERB, Sofiya Nzau & Tiësto
    • Madrid City
    • Ana Mena
    • Out My Head
    • Topic & A7S
    • SLEEP TONIGHT (THIS IS THE LIFE)
    • Switch Disco, R3HAB & Sam Feldt
    • Like A G6 (with Naeleck)
    • Timmy Trumpet & POLTERGST
    • Teka
    • DJ Snake & Peso Pluma
    • Mas Que Nada
    • Oliver Heldens, Ian Asher & Sérgio Mendes
    • To The Beat
    • Dimitri Vegas & Like Mike, Regard & NATTI NATASHA
    • Addicted (feat. Ink)
    • ZERB & The Chainsmokers

Bientôt disponible

À propos

Lorsque l'on assiste aux spectaculaires shows pyrotechniques de l'EDM, on oublie facilement que la dance remonte à Kraftwerk. Et pourtant. Le groupe de Düsseldorf, obsédé par le lien entre homme et machine, a été un des pionniers de l'électronique à danser. Mais, qu’est-ce que la dance ? Plutôt qu'un genre bien défini, c'est avant tout un état d'esprit. Une musique pour s'abandonner dans la danse. Derrick May, lui, définit la techno, une variante de la dance music, comme « la rencontre de Kraftwerk et Parliament Funkadelic dans un ascenseur ». D’ailleurs, la techno naît dans les années 80 lorsque ce même Derrick May, aux côtés de Juan Atkins et Kevin Saunderson, infuse les machines et le krautrock robotique des Allemands au groove de Détroit, ville de la Motown. Des machines, un beat et du groove, voilà la recette de la techno, comme de la dance en général. Une techno vouée à devenir « minimale » lorsqu'elle est réappropriée, dépouillée et durcie par les Berlinois de Basic Channel au milieu de la décennie 90. La house, plus sensuelle, voit le jour lorsque des DJ de Chicago comme Frankie Knuckles et Marshall Jefferson font évoluer le disco en le ralentissant et en le chargeant de basses. Un genre qui trouve rapidement des cousins dans l'acid house entre les mains des DJ de « Madchester » (comme 808 State) et irrigue la French Touch des Daft Punk et compagnie. La rave est sur le point de naître. C'est ce même esprit de fête intégré au mainstream qui sera communément nommé « dance music ». Aujourd’hui, on la retrouve aussi bien dans le jersey club hybride de Bromance que dans la drum & bass ou la house du label Sound Pellegrino. À l'échelle mondiale, elle explose désormais dans les festivals et casinos de Las Vegas avec la vague EDM portée par David Guetta, Avicii ou Calvin Harris.

Choisissez un pays ou une région

Afrique, Moyen‑Orient et Inde

Asie‑Pacifique

Europe

Amérique latine et Caraïbes

États‑Unis et Canada