Zola
Zola

Zola

À propos de : Zola

Bien qu’il porte le nom d’un grand écrivain français, Zola puise son inspiration dans la trap américaine d’où découle son flow cru et son goût pour le lifestyle gansta rap. Né à Evry d’ascendance congolaise, Aurélien N’Zuzi Zola grandit partagé entre ses deux passions : le rap et la moto. Puis l’ado rejoint Lure, en Haute-Saône, où il intègre le groupe Osiris et le label Truth Records, fondé par son cousin Nosky et son grand frère Zola Senior. Néanmoins, c’est « California Girl », inclus sur la BO de Taxi 5, qui le présente au grand public en 2018. Cette carte d’introduction révèle autant ses influences américaines que son côté bad boy et marque également le début d’une longue série de collaborations avec Kore, producteur de renom qui le prend sous son aile.
Le rookie rejoint bientôt l’écurie AWA et dévoile en 2019 Cicatrices, son premier album produit par le gang de Kore. Il y présente un flow trap vif, en phase avec la tendance « triplet flow », mais aussi des titres plus chantés. Plus intéressé par la mélodie du flow que par les tournures poétiques et l’art de la rime, il parle de bécanes, de police, de femmes et d’autres trafics illicites sans jamais mâcher ses mots, à l’instar de l’acide « Extasy ». Jouant sur son image de mauvaise fréquentation, il attire une base de fans toujours plus grande avec ses posts provocateurs sur les réseaux sociaux.
Malgré cet univers polémique, Zola est en réalité une personnalité timide qui profite d’internet pour faire vivre son alter ego sulfureux. Avec Survie, son deuxième opus paru en 2020, il confirme son statut de tête d’affiche de la trap française et place la barre de l’insolence encore plus haut avec des titres tels que « Le Sauveur » et « Pistou ». Cultivant tout autant un style Dirty South irrévérencieux que son côté mystérieux, le rappeur du 91 choque autant qu’il fascine.

Artistes similaires