The Beatles
The Beatles

The Beatles

À propos de : The Beatles

Peu de groupes ont marqué l’histoire de la musique comme les Beatles. À bien des égards, les quatre garçons dans le vent ont changé les règles, en entremêlant notamment rock & roll et rhythm & blues, en interprétant leurs propres chansons (quand la plupart des artistes de l’époque faisaient appel à des compositeurs) et en proposant une musique à la fois populaire et réellement innovante. Il y a eu un avant et un après ce mythique quatuor, qui le premier a réussi à accomplir la synthèse entre pop et avant-garde, et ce dans des morceaux de moins de trois minutes. À leurs débuts, ils font pâlir la concurrence avec des titres mêlant énergie rock et sophistication mélodique, comme « I Want to Hold Your Hand » ou « Please Please Me ». Et quand les autres groupes commençaient à adopter cette formule gagnante, les Beatles amorçaient déjà une autre tendance avec les collages psychédéliques et révolutionnaires de « Strawberry Fields Forever » et de « Tomorrow Never Knows ».

Établi à Liverpool en 1960, le groupe, composé de John Lennon, Paul McCartney, George Harrison et Ringo Starr (qui vient remplacer Pete Best) connaît des débuts sans prétention. En 1962, personne ne se doute que cette jeune formation, qui esquive encore les cadavres de bouteilles de bière sur des scènes de Hambourg sera quelques mois plus tard à l’origine d’une véritable Beatlemania. Paru en 1963, leur premier album Please Please Me atteint la première place des classements britanniques, tout comme les dix albums suivants. Et déjà, à travers le mythique accord d’ouverture du single « A Hard Day’s Night » ou le larsen protopsychédélique de « Ticket to Ride », ils commencent à redéfinir les contours de la pop.

Devant une telle hystérie, les Fab Four décident d’arrêter de se produire en live au milieu des années 60 et de se concentrer à la place sur le travail en studio, à Abbey Road. Aux côtés du producteur visionnaire George Martin, le tandem de songwriters Lennon-McCartney fait alors des étincelles. Paru en 1966, Revolver s’accompagne d’un songwriting plus profond et marque aussi le début de leurs expérimentations sonores et psychédéliques, qui occupent aussi une place centrale sur Sgt. Pepper’s Lonely Hearts Club Band (1967) puis sur The Beatles (1968). À la même époque, ils défraient la chronique en parlant ouvertement de religion, de spiritualité orientale et de drogues. « Aujourd’hui, nous sommes plus populaires que Jésus-Christ », ose même John Lennon lors d’une conférence de presse. Alors qu’ils étaient les icônes mainstream par excellence, les quatre musiciens deviennent peu à peu des ambassadeurs de la contre-culture.

Si le succès continue avec Abbey Road (1969), les thèmes de l’album laissent présager le début de la fin. Publié l’année même de leur séparation, Let It Be (1970) clôt une décennie d’existence pour un groupe qui n’a alors plus rien à prouver. Lors de leur toute dernière performance, en janvier 1969, sur le toit du bâtiment d’Apple Corps, John Lennon déclare avec humour : « J’aimerais vous remercier au nom du groupe et de chacun de nous et j’espère que nous avons réussi l’audition. » Des décennies après, ils restent les artistes ayant vendu le plus de disques au monde et leur influence musicale demeure inégalée.

  • ORIGINE
    Liverpool, England
  • FORMATION
    1957

Artistes similaires