Kim Petras

Dernier album

À propos de : Kim Petras

Même si ses chansons n’avaient connu aucun succès, Kim Petras aurait quand même eu droit à une mention spéciale dans le grand livre de l’histoire de la pop. Lors de la cérémonie des GRAMMY® en 2023, la chanteuse allemande (née à Cologne en 1992) devient la première femme ouvertement trans à remporter une statuette, pour sa participation à la sulfureuse « Unholy » de Sam Smith. En plus de frapper l’imaginaire grâce à une performance flamboyante, elle salue dans ses remerciements sa Sainte Trinité personnelle : SOPHIE (créatrice de génie qui a su faire le grand écart entre pop et avant-garde), Madonna (pour son appui constant à la communauté LGBTQIA+) et sa mère, qui lui a apporté amour et soutien durant sa transition. Cet exploit ne devrait pas nous faire oublier sa musique. Avant cette consécration, Petras s’était déjà imposée grâce à son irrésistible mouture dance pop, accumulant au fil des ans les collaborations avec des artistes comme Charli XCX, SOPHIE, Kash Doll et même Paris Hilton. Disciple dévote de l’église de la pop, elle arrive à trouver le cœur sensible des pièces les plus légères, qu’elles viennent de boys bands des années 90 ou de divas comme Kylie Minogue, et honore ses origines en embrassant plusieurs genres continentaux tels que l’eurodance et la French Touch. Elle développe une complicité professionnelle avec le producteur de renom Dr. Luke, qui magnifie les chansons de plusieurs de ses projets, dont l’EP coquin Slut Pop (2022) ainsi que Feed the Beast et Problématique, qui paraissent tous deux en 2023.

VILLE DE NAISSANCE
Cologne, Germany
NAISSANCE
27 août 1992
GENRE
Pop
Choisissez un pays ou une région

Afrique, Moyen‑Orient et Inde

Asie‑Pacifique

Europe

Amérique latine et Caraïbes

États‑Unis et Canada