Mercury - Act 1

Imagine Dragons

Mercury - Act 1

« Je ne comprends jamais tout à fait les thèmes entourant nos albums », explique Dan Reynolds, le chanteur d’Imagine Dragons, à propos du cinquième projet de la formation. « Pour le meilleur ou pour le pire, je n’écris pas de manière explicite. » Après un hiatus de trois ans et un peu de thérapie de groupe, Reynolds et compagnie sont de retour avec Mercury - Act 1, un album de rock d’aréna enlevant, éclectique et accessible, bonifié par la présence d’un nouveau collaborateur : le légendaire producteur Rick Rubin (Beastie Boys, Johnny Cash, System of a Down, Tom Petty, AC/DC, Red Hot Chili Peppers). « Ils sont incroyablement sophistiqués sur le plan de la production, de la technique musicale et de l’écriture; il y a vraiment une surabondance de qualité », affirme Rubin au sujet des membres du groupe.
Le style de Rubin a permis à Reynolds de sublimer sa perte de foi religieuse et d’en découvrir un nouveau sens lors d’enregistrements. « Mon objectif premier, quand je crée de l’art, est de proposer quelque chose d’honnête », confie Reynolds. « Un des éléments qui m’a le plus inspiré en travaillant avec Rick, c’est le désir de redéfinir spiritualité et foi. Je me suis retrouvé devant un vide immense quand j’ai perdu la foi. Je ne pouvais plus faire confiance à qui que ce soit. Peu importe l’histoire qu’on me racontait, pour moi, c’était une histoire de fantômes. J’essaie d’approfondir le fait de croire en quelque chose de grave et d’inexplicable. Pour l’instant, je ne fais confiance qu’à ce qui est honnête, et Rick l’est. »
C’est ainsi que Mercury - Act 1 est devenu un album centré sur le fait de lâcher prise, d’accepter les choses qui nous terrifient et d’aller de l’avant. « Wrecked », une chanson aux nombreuses couches de voix qui parle de la belle-sœur de Reynolds, morte du cancer en 2019, en est un des meilleurs exemples. « Ma plus grande peur dans la vie, et je l’ai appris très récemment, c’est de ne pas avoir le contrôle », admet Reynolds avant de confier qu’il a affronté cette peur lors d’une expérience spirituelle transformatrice à l’ayahuasca qui a sans aucun doute eu une certaine influence sur ce projet. « J’ai perdu tout contrôle et je suis mort. Spirituellement, je me suis senti comme si j’étais mort. J’ai vu plein de parties de ma vie d’un point de vue extérieur. À un moment donné, j’ai entendu comme une cloche, et ce chaman incroyable est venu vers moi et m’a aidé à revivre. J’ai vraiment eu le sentiment de renaître. C’était tout ce que la religion m’avait promis. »
Si vous avez l’impression que Mercury - Act 1 est plus sombre que Origins, paru en 2018, c’est qu’Imagine Dragons n’a jamais été aussi direct, et c’est Rubin qui a poussé le groupe à l’être. Qu’il s’agisse des bouillonnantes percussions de « It’s Ok », du chatoyant piano de « Easy Come Easy Go », du tonitruant quasi nu-métal de « Cutthroat » ou du côté romantique un peu décalé de « Monday », tous ces éléments reflètent la prise de conscience de Reynolds, à savoir qu’il y a des choses qu’on ne contrôle tout simplement pas, et que c’est très bien comme ça. « J’ai été hyper métaphorique parce que j’ai toujours peur que les gens comprennent de quoi je parle », admet l’artiste. « J’ai déjà assez peur quand je réalise que les gens vont entendre ce que je raconte. »

1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13

Autres versions