5 Morceaux, 44 minutes

NOTES DES ÉDITEURS

Ayant assez tôt remplacé Syd Barrett comme guitariste des Pink Floyd, David Gilmour rend hommage à son prédécesseur en enchaînant les solos avec Wish You Were Here. L’ensemble de l’album rend un hommage glorieux et angoissé à Barrett, le « diamant noir » qui a cessé de participer aux activités du groupe suite à une dépression nerveuse. Aussi foisonnant que The Dark Side of the Moon et encore plus réfléchi, Wish You Were Here propose de longs morceaux empreints de grandeur et de respect, notamment « Shine on You Crazy Diamond » et « Welcome to the Machine ». Les paroles de Roger Waters n’épargnent pas non plus l’industrie du disque, à ce titre, la participation de Roy Harper à « Have a Cigar » reste l’un des moments les plus mordants et hilarants de l’histoire des Pink Floyd.

NOTES DES ÉDITEURS

Ayant assez tôt remplacé Syd Barrett comme guitariste des Pink Floyd, David Gilmour rend hommage à son prédécesseur en enchaînant les solos avec Wish You Were Here. L’ensemble de l’album rend un hommage glorieux et angoissé à Barrett, le « diamant noir » qui a cessé de participer aux activités du groupe suite à une dépression nerveuse. Aussi foisonnant que The Dark Side of the Moon et encore plus réfléchi, Wish You Were Here propose de longs morceaux empreints de grandeur et de respect, notamment « Shine on You Crazy Diamond » et « Welcome to the Machine ». Les paroles de Roger Waters n’épargnent pas non plus l’industrie du disque, à ce titre, la participation de Roy Harper à « Have a Cigar » reste l’un des moments les plus mordants et hilarants de l’histoire des Pink Floyd.

TITRE DURÉE

Plus de titres par Pink Floyd

Vous aimerez peut-être aussi