14 Morceaux, 56 minutes

NOTES DES ÉDITEURS

Bien que Vengeance se distingue par son éclectisme stylistique, allant de rythmiques rock énergiques à des guitares acoustiques apaisées en passant par des grooves synth-bass élaborés, la griffe vocale unique de Benjamin Biolay inscrit son 7 e album dans la lignée de ses précédents opus. L’artiste contrebalance la noirceur de ses émotions par la présence de voix de femmes. On retrouve ainsi Gesa Hansen, Sol Sanchez, Julia Stone et Vanessa Paradis aux côtés du chanteur. Pour autant, le rythme hip-hop de « Belle époque (Night Shop #2) » et la désinvolture mi-parlée, mi-chantée de « Confettis » nous ramènent au style inimitable qui fait la signature de Benjamin Biolay.

NOTES DES ÉDITEURS

Bien que Vengeance se distingue par son éclectisme stylistique, allant de rythmiques rock énergiques à des guitares acoustiques apaisées en passant par des grooves synth-bass élaborés, la griffe vocale unique de Benjamin Biolay inscrit son 7 e album dans la lignée de ses précédents opus. L’artiste contrebalance la noirceur de ses émotions par la présence de voix de femmes. On retrouve ainsi Gesa Hansen, Sol Sanchez, Julia Stone et Vanessa Paradis aux côtés du chanteur. Pour autant, le rythme hip-hop de « Belle époque (Night Shop #2) » et la désinvolture mi-parlée, mi-chantée de « Confettis » nous ramènent au style inimitable qui fait la signature de Benjamin Biolay.

TITRE DURÉE

Plus de titres par Benjamin Biolay

Vous aimerez peut-être aussi