9 Morceaux, 40 minutes

NOTES DES ÉDITEURS

Même si David Bowie a fortement collaboré à ce deuxième album solo d’Iggy Pop, sa touche se fait plus discrète que sur The Idiot. Ici, l’ancien leader des Stooges s’impose, entre accents punk, évocation de ses problèmes de drogue et hommage à Jim Morrison (sur l’immense succès « The Passenger »). Entouré d’une section rythmique cinq étoiles, il brille notamment sur la chanson titre, composée par Bowie et catapultée par une batterie effrénée et un riff de guitare fiévreux. Une œuvre incontournable qui a marqué l'histoire du punk.

NOTES DES ÉDITEURS

Même si David Bowie a fortement collaboré à ce deuxième album solo d’Iggy Pop, sa touche se fait plus discrète que sur The Idiot. Ici, l’ancien leader des Stooges s’impose, entre accents punk, évocation de ses problèmes de drogue et hommage à Jim Morrison (sur l’immense succès « The Passenger »). Entouré d’une section rythmique cinq étoiles, il brille notamment sur la chanson titre, composée par Bowie et catapultée par une batterie effrénée et un riff de guitare fiévreux. Une œuvre incontournable qui a marqué l'histoire du punk.

TITRE DURÉE
1
4

Plus de titres par Iggy Pop