23 Morceaux, 2 heures 30 minutes

NOTES DES ÉDITEURS

Si vous connaissiez Anders Trentemøller grâce à ses maxis taillés pour le dancefloor, sachez qu’en 2006 son premier long format se traduit surtout par une visite introspective en terre danoise. Ses influences techno minimale, deep house et ses accents de trip-hop venus du froid se dévoilent dans une complexité dont on se délecte. Ses beats consistants rebondissent sur des boucles groovy et des samples travaillés. Un chef-d’œuvre à la profondeur audacieuse et magistralement enivrante.

NOTES DES ÉDITEURS

Si vous connaissiez Anders Trentemøller grâce à ses maxis taillés pour le dancefloor, sachez qu’en 2006 son premier long format se traduit surtout par une visite introspective en terre danoise. Ses influences techno minimale, deep house et ses accents de trip-hop venus du froid se dévoilent dans une complexité dont on se délecte. Ses beats consistants rebondissent sur des boucles groovy et des samples travaillés. Un chef-d’œuvre à la profondeur audacieuse et magistralement enivrante.

TITRE DURÉE

Plus de titres par Trentemøller

Vous aimerez peut-être aussi