11 Morceaux, 56 minutes

NOTES DES ÉDITEURS

Deuxième album du Lyonnais touche-à-tout, The Green Armchair (2006) se révèle dans une chorégraphie de sons trip-hop, électro ou dub qui s’éloignent catégoriquement de la techno minimale en vogue au même moment sur les platines. Les volutes ambient de « Million Miles » (en featuring avec Neneh Cherry) n’ont rien à envier aux grands Massive Attack et l’originalité d’un « Lips on Fire » avec Princess Superstar pose le ton sans concession d’un gars qui sait exactement où il va. Entre techno acoustique, envolées lunaires et dance sombre, vous commencez à avoir un aperçu du programme !

NOTES DES ÉDITEURS

Deuxième album du Lyonnais touche-à-tout, The Green Armchair (2006) se révèle dans une chorégraphie de sons trip-hop, électro ou dub qui s’éloignent catégoriquement de la techno minimale en vogue au même moment sur les platines. Les volutes ambient de « Million Miles » (en featuring avec Neneh Cherry) n’ont rien à envier aux grands Massive Attack et l’originalité d’un « Lips on Fire » avec Princess Superstar pose le ton sans concession d’un gars qui sait exactement où il va. Entre techno acoustique, envolées lunaires et dance sombre, vous commencez à avoir un aperçu du programme !

TITRE DURÉE

Plus de titres par Agoria

Vous aimerez peut-être aussi