17 Morceaux, 1 heure

NOTES DES ÉDITEURS

Si, en surface, Summerteeth pourrait sembler moins ambitieux que d’autres albums de Wilco, c’est qu’il cache bien son jeu. Les mélodies et les structures des chansons, de facture assez classique, sont portés par des arrangements qui s’avèrent d’une impressionnante profondeur. « I’m Always In love » et « ELT » accèdent ainsi au statut d’hybrides rock pop de première classe, tandis que « How To Fight Loneliness » et « Via Chicago » se voient offrir un supplément d’âme qui leur permet de mener la ballade rock américaine en territoire nouveau.

NOTES DES ÉDITEURS

Si, en surface, Summerteeth pourrait sembler moins ambitieux que d’autres albums de Wilco, c’est qu’il cache bien son jeu. Les mélodies et les structures des chansons, de facture assez classique, sont portés par des arrangements qui s’avèrent d’une impressionnante profondeur. « I’m Always In love » et « ELT » accèdent ainsi au statut d’hybrides rock pop de première classe, tandis que « How To Fight Loneliness » et « Via Chicago » se voient offrir un supplément d’âme qui leur permet de mener la ballade rock américaine en territoire nouveau.

TITRE DURÉE

Plus de titres par Wilco

Vous aimerez peut-être aussi