Notre avis Il peut s’en passer des choses en quatre ans. En 2016, le rappeur et producteur SUGA a assisté à l’ascension fulgurante de son groupe, BTS, passé du statut de figure montante de la K-pop à celui de blockbuster international. Figurant parmi les MC les plus techniques du groupe, ce véritable amoureux de hip-hop a sorti une mixtape introspective la même année, sous le surnom Agust D (« Agus » est l’anagramme de « SUGA », et TD fait référence à sa ville natale, Daegu). Dans un mélange de trap et de rap songeur, il parle aussi bien de dépression que des revers du succès. Il est cependant difficile, même pour lui, de tracer une limite entre ses deux personnalités artistiques. « Je pense que ça dépend du point de vue, mais est-ce qu’on peut vraiment les séparer ? » confie-t-il à Apple Music. « Que je sois Agust D ou SUGA importe peu, ce qui compte c’est que je continue à m’approcher de ce qui fait l’essence de la vie. »/br>
Cette attitude zen est plus que jamais utile en 2020, alors que le COVID-19 les a poussés à annuler la triomphale tournée mondiale qui devait suivre leur plus gros succès jusqu’ici, MAP OF THE SOUL : 7. Mais au lieu de passer son confinement à partager des photos de ses recettes maison sur Instagram, il en a profité pour ressusciter son alter ego Agust D et a sortiD-2. Cette nouvelle mixtape réunit les émotions, idées et sons qu’il a emmagasinés au cours des quatre dernières années. « C’est un instantané de moi à 28 ans », explique-t-il. « C’est ce qui est sorti de ma période de confinement. Dans un sens, ça a donné quelque chose de positif niveau créatif. C’est une période où j’ai pu réapprendre ce que c’était que d’avoir une deadline. »

Dans D-2, il fait la démonstration de sa passion pour le hip-hop. Le single principal, « Daechwita », est un mélange de musique coréenne traditionnelle et de trap, qui fait ressortir les rimes agiles et les envolées explosives d’Agust D. Pour ce projet, il s’est entouré de RM, des BTS, sur « Strange », de l’artiste K-pop NiiHWA sur « 28 », du chanteur R&B américain MAX sur « Burn It » et de Kim Jon Wan, du groupe de rock coréen NELL, sur « Dear my friend ». Ce dernier est un peu à part : « Quand j’étais plus jeune, Kim Jong Wan, de NELL, était mon idole », précise-t-il. Malgré tout ce qui se passe en ce moment, Agust D (alias SUGA, alias Min Yoon-gi) sait très bien quel type d’énergie il veut transmettre : « de la sérénité », explique-t-il. « Je suis plus détendu dans ma vie en général, et ça fait du bien ».

MORCEAU
Moonlight
1
2:43
 
Daechwita
2
3:45
 
What do you think?
3
3:02
 
Strange (feat. RM)
4
3:16
 
28 (feat. NiiHWA)
5
2:13
 
Burn It (feat. MAX)
6
3:12
 
People
7
3:17
 
Honsool
8
3:39
 
Interlude : Set me free
9
2:20
 
Dear my friend (feat. Kim Jong Wan)
10
4:52