16 Morceaux, 1 heure 14 minutes

NOTES DES ÉDITEURS

De 1977 à 1988, le groupe new-yorkais a produit une série d’albums explorant une impressionnante variété de genres, de la new wave à la synthpop en passant par la world ou l’électro expérimentale. Bande son de l’excellent documentaire du même nom réalisé par Jonathan Demme, le live Stop Making Sense est la parfaite introduction à l’œuvre monumentale du groupe de David Byrne. On y retrouve tous les éléments composant l’identité musicale d’un groupe fondateur et novateur. On redécouvre « Psycho Killer » dans une version percutante et « Take Me to the River » d’Al Green est plus soul que jamais.

NOTES DES ÉDITEURS

De 1977 à 1988, le groupe new-yorkais a produit une série d’albums explorant une impressionnante variété de genres, de la new wave à la synthpop en passant par la world ou l’électro expérimentale. Bande son de l’excellent documentaire du même nom réalisé par Jonathan Demme, le live Stop Making Sense est la parfaite introduction à l’œuvre monumentale du groupe de David Byrne. On y retrouve tous les éléments composant l’identité musicale d’un groupe fondateur et novateur. On redécouvre « Psycho Killer » dans une version percutante et « Take Me to the River » d’Al Green est plus soul que jamais.

TITRE DURÉE

Plus de titres par Talking Heads

Vous aimerez peut-être aussi