10 Morceaux, 42 minutes

NOTES DES ÉDITEURS

Le groupe originaire de Kendal en Angleterre s'offre un voyage stylistique sur ce troisième opus. Salué par la critique pour son ouverture d'esprit, l'album est un condensé de dream pop, avec bien plus d'influences électroniques, mais on retrouve toujours cet esprit aérien qui nous transporte et nous fait voyager. On se met donc à rêver sur le relaxant « Deeper », on s'évade avec le sublime « Invisible », avant de plonger dans l'immersion musicale de « Loop the Loop », pour finir avec le magnifique « End Comes Too Soon », qui porte bien son nom.

NOTES DES ÉDITEURS

Le groupe originaire de Kendal en Angleterre s'offre un voyage stylistique sur ce troisième opus. Salué par la critique pour son ouverture d'esprit, l'album est un condensé de dream pop, avec bien plus d'influences électroniques, mais on retrouve toujours cet esprit aérien qui nous transporte et nous fait voyager. On se met donc à rêver sur le relaxant « Deeper », on s'évade avec le sublime « Invisible », avant de plonger dans l'immersion musicale de « Loop the Loop », pour finir avec le magnifique « End Comes Too Soon », qui porte bien son nom.

TITRE DURÉE

Plus de titres par Wild Beasts

Vous aimerez peut-être aussi