Notre avis La vague trip-hop déferle sur le monde en 1994. Venu de Bristol, Portishead sort un premier album qui fera date. Sur des compositions souvent sombres mêlant beats hip-hop, jazz, soul et électro, la voix à fleur de peau de Beth Gibbons fait des miracles et suscite l’émotion. Une œuvre affligée à la beauté ensorcelante, nappée de velours et de guitares larmoyantes sur lesquelles Geoff Barrow vient superposer des scratches, donnant à l’ensemble un air de film noir. Un chef-d’œuvre.

MORCEAU
Mysterons
1
5:05
 
Sour Times
2
4:12
 
Strangers
3
3:57
 
It Could Be Sweet
4
4:17
 
Wandering Star
5
4:53
 
It's a Fire
6
3:46
 
Numb
7
3:55
 
Roads
8
5:03
 
Pedestal
9
3:40
 
Biscuit
10
5:02
 
Glory Box
11
5:08