45 Morceaux, 3 heures 19 minutes

NOTES DES ÉDITEURS

Ce recueil de trois albums s'apprécie comme une parenthèse relaxante, loin du tumulte quotidien. Ola Gjeilo offre un moment contemplatif avec The Spheres, un morceau empli de sérénité où les chœurs atmosphériques se mêlent à des envolées de cordes étincelantes. Ólafur Arnalds propose des compositions électro-acoustiques oniriques entrelacées de douces partitions imaginées par Ravel et Debussy. Les tempos sont alanguis et les solistes se prêtent à l'exercice de la pleine conscience en jouant avec grâce et finesse des mélodies généreuses.

NOTES DES ÉDITEURS

Ce recueil de trois albums s'apprécie comme une parenthèse relaxante, loin du tumulte quotidien. Ola Gjeilo offre un moment contemplatif avec The Spheres, un morceau empli de sérénité où les chœurs atmosphériques se mêlent à des envolées de cordes étincelantes. Ólafur Arnalds propose des compositions électro-acoustiques oniriques entrelacées de douces partitions imaginées par Ravel et Debussy. Les tempos sont alanguis et les solistes se prêtent à l'exercice de la pleine conscience en jouant avec grâce et finesse des mélodies généreuses.

TITRE DURÉE