8 Morceaux, 44 minutes

NOTES DES ÉDITEURS

Formé en 2011, le duo new-yorkais d’électronica expérimentale lance ce premier album en 2013. L’opus s’ouvre sur une longue plage atmosphérique largement inspirée par l’électro minimaliste du compositeur Nicolas Jaar, et sur laquelle Dave Harrington vient poser des arrangements de cordes et de synthé. Suivent des morceaux ambient aux atmosphères organiques ou industrielles, toutes portées par un souffle admirablement sombre et dense. Très éclectique, les titres peuvent être à la fois teintés de blues, comme sur « Paper Trails » ou étranges et mélancoliques, comme sur « Greek Light ».

NOTES DES ÉDITEURS

Formé en 2011, le duo new-yorkais d’électronica expérimentale lance ce premier album en 2013. L’opus s’ouvre sur une longue plage atmosphérique largement inspirée par l’électro minimaliste du compositeur Nicolas Jaar, et sur laquelle Dave Harrington vient poser des arrangements de cordes et de synthé. Suivent des morceaux ambient aux atmosphères organiques ou industrielles, toutes portées par un souffle admirablement sombre et dense. Très éclectique, les titres peuvent être à la fois teintés de blues, comme sur « Paper Trails » ou étranges et mélancoliques, comme sur « Greek Light ».

TITRE DURÉE

Plus de titres par DARKSIDE

Vous aimerez peut-être aussi