12 Morceaux, 55 minutes

NOTES DES ÉDITEURS

Nous sommes en 1986 et le metal américain vit un âge d’or, porté par une série d’albums de thrash entrés dans la légende, tel Peace Sells... But Who’s Buying?. Autant par ses thèmes que son style, ce deuxième opus des Californiens devient une fondation du genre. Avec un message à portée politique rappelant le punk, mais assombri par la noirceur du heavy metal, une vision apocalyptique parcours les morceaux. L’éternel « Peace Sells » ou l’incontournable « Wake Up Dead » deviennent les porte-étendards du son naissant de Megadeth qui s’apprêtait à prendre la planète metal d’assaut.

NOTES DES ÉDITEURS

Nous sommes en 1986 et le metal américain vit un âge d’or, porté par une série d’albums de thrash entrés dans la légende, tel Peace Sells... But Who’s Buying?. Autant par ses thèmes que son style, ce deuxième opus des Californiens devient une fondation du genre. Avec un message à portée politique rappelant le punk, mais assombri par la noirceur du heavy metal, une vision apocalyptique parcours les morceaux. L’éternel « Peace Sells » ou l’incontournable « Wake Up Dead » deviennent les porte-étendards du son naissant de Megadeth qui s’apprêtait à prendre la planète metal d’assaut.

TITRE DURÉE

Plus de titres par Megadeth