27 Morceaux, 1 heure 50 minutes

NOTES DES ÉDITEURS

Si le rappeur français d’origine comorienne ne laisse aucun répit à ses adversaires, c’est parce qu’il a toujours maîtrisé son flow et ses punchlines comme personne. Des paroles énervées, une production lourde, ce double album studio prouve encore une fois que Rohff n’a rien perdu de sa verve ni de son talent. De l’ironie à la confession (« En mode 3 », « L’artiste »), de l’egotrip au rap gansta (« King », « N Double A »), Rohff varie les exercices de style pour notre plus grand plaisir.

NOTES DES ÉDITEURS

Si le rappeur français d’origine comorienne ne laisse aucun répit à ses adversaires, c’est parce qu’il a toujours maîtrisé son flow et ses punchlines comme personne. Des paroles énervées, une production lourde, ce double album studio prouve encore une fois que Rohff n’a rien perdu de sa verve ni de son talent. De l’ironie à la confession (« En mode 3 », « L’artiste »), de l’egotrip au rap gansta (« King », « N Double A »), Rohff varie les exercices de style pour notre plus grand plaisir.

TITRE DURÉE

Plus de titres par Rohff

Vous aimerez peut-être aussi