9 Morceaux, 29 minutes

NOTES DES ÉDITEURS

Venu du Nouveau-Mexique, Zach Condon développe une musique orchestrale mélangeant des sonorités venant de l’indie, de l’électro, du folklore balkanique et du baroque. Depuis le succès de The Flying Club Cup en 2007, Beirut renverse les codes de la pop dans des symphonies à la mélancolie empreinte d’espoir. Écrit après une période difficile de la vie de l’artiste, cet album vient caresser nos oreilles de ses neuf pièces distillant des mélodies simples aux arrangements complexes accompagnées d’une voix forte.

NOTES DES ÉDITEURS

Venu du Nouveau-Mexique, Zach Condon développe une musique orchestrale mélangeant des sonorités venant de l’indie, de l’électro, du folklore balkanique et du baroque. Depuis le succès de The Flying Club Cup en 2007, Beirut renverse les codes de la pop dans des symphonies à la mélancolie empreinte d’espoir. Écrit après une période difficile de la vie de l’artiste, cet album vient caresser nos oreilles de ses neuf pièces distillant des mélodies simples aux arrangements complexes accompagnées d’une voix forte.

TITRE DURÉE

Plus de titres par Beirut

Vous aimerez peut-être aussi