21 Morceaux, 1 heure 52 minutes

NOTES DES ÉDITEURS

Ce quatrième album d'Armin Van Buuren pourrait être la bande originale d'un film onirique. Le producteur néerlandais mélange adroitement les morceaux dance comme « Not Giving Up On Love » en collaboration avec Sophie Ellis-Bextor et les ambiances techno plus sombres de « Desiderium » ou de « These Silent Hearts ». On est envoûté par cette étrange et parfaite dualité entre musique cérébrale et dansante.

NOTES DES ÉDITEURS

Ce quatrième album d'Armin Van Buuren pourrait être la bande originale d'un film onirique. Le producteur néerlandais mélange adroitement les morceaux dance comme « Not Giving Up On Love » en collaboration avec Sophie Ellis-Bextor et les ambiances techno plus sombres de « Desiderium » ou de « These Silent Hearts ». On est envoûté par cette étrange et parfaite dualité entre musique cérébrale et dansante.

TITRE DURÉE

Plus de titres par Armin van Buuren

Vous aimerez peut-être aussi