10 Morceaux, 40 minutes

NOTES DES ÉDITEURS

Sur ce vingt-cinquième et dernier album paru en 1977, Claude François se réinvente. Musicalement, il se tourne à nouveau vers les États-Unis et adopte des arrangements disco luxuriants. On retrouve même un groove reggae sur « Rubis », une chanson directement inspirée de Bob Marley. Les textes, quant à eux, évoluent grâce à sa collaboration avec le parolier et poète Étienne Roda-Gil, qui signe les éternels « Magnolias for Ever » et « Alexandrie Alexandra ». Avec ce nouveau succès, il s’établit définitivement comme l’un des plus grands importateurs de tendances de la chanson française.

NOTES DES ÉDITEURS

Sur ce vingt-cinquième et dernier album paru en 1977, Claude François se réinvente. Musicalement, il se tourne à nouveau vers les États-Unis et adopte des arrangements disco luxuriants. On retrouve même un groove reggae sur « Rubis », une chanson directement inspirée de Bob Marley. Les textes, quant à eux, évoluent grâce à sa collaboration avec le parolier et poète Étienne Roda-Gil, qui signe les éternels « Magnolias for Ever » et « Alexandrie Alexandra ». Avec ce nouveau succès, il s’établit définitivement comme l’un des plus grands importateurs de tendances de la chanson française.

TITRE DURÉE

Plus de titres par Claude François

Vous aimerez peut-être aussi