10 Morceaux, 1 heure

NOTES DES ÉDITEURS

Avant Lost in the Dream, Adam Granduciel mettait davantage l’accent sur la guitare et attire l’attention des spécialistes. Avec ce quatrième album de The War on Drugs, il atteint un plus large public. Les racines americana et classic rock demeurent mais les arrangements s’étoffent et se diversifient, donnant naissance à des morceaux que l’on aurait pu entendre sur les ondes FM américaines lors des années 80. Dans une production soignée, des brumes de guitares planantes se parent de sons électro pour créer des ambiances mystiques, laissant une impression d’envoûtement imparable.

NOTES DES ÉDITEURS

Avant Lost in the Dream, Adam Granduciel mettait davantage l’accent sur la guitare et attire l’attention des spécialistes. Avec ce quatrième album de The War on Drugs, il atteint un plus large public. Les racines americana et classic rock demeurent mais les arrangements s’étoffent et se diversifient, donnant naissance à des morceaux que l’on aurait pu entendre sur les ondes FM américaines lors des années 80. Dans une production soignée, des brumes de guitares planantes se parent de sons électro pour créer des ambiances mystiques, laissant une impression d’envoûtement imparable.

TITRE DURÉE

Plus de titres par The War on Drugs

Vous aimerez peut-être aussi