11 Morceaux, 51 minutes

NOTES DES ÉDITEURS

Like a Prayer atteint un parfait équilibre. De la langueur de « Love Song », duo interprété avec Prince, à la légèreté de « Cherish », en passant par les tourments et la vulnérabilité de « Oh Father » ou le gospel du titre « Like a prayer », la Madone livre une œuvre marquée par l’influence du catholicisme et de la spiritualité. Parlant de la mort de sa mère, de ses relations avec son père ou de son divorce, Madonna n’hésite pas à se confesser et l’album marque le début du règne sulfureux, provocant et sensible de la chanteuse.

NOTES DES ÉDITEURS

Like a Prayer atteint un parfait équilibre. De la langueur de « Love Song », duo interprété avec Prince, à la légèreté de « Cherish », en passant par les tourments et la vulnérabilité de « Oh Father » ou le gospel du titre « Like a prayer », la Madone livre une œuvre marquée par l’influence du catholicisme et de la spiritualité. Parlant de la mort de sa mère, de ses relations avec son père ou de son divorce, Madonna n’hésite pas à se confesser et l’album marque le début du règne sulfureux, provocant et sensible de la chanteuse.

TITRE DURÉE

Plus de titres par Madonna

Vous aimerez peut-être aussi