Notre avis Labyrinthe d’émotions autant que de styles musicaux, le nouvel album de la pop star du piano offre une sélection éclectique d’œuvres intemporelles et universelles. Débutant par un hommage émouvant au compositeur de musiques de films Ennio Morricone, ce voyage pianistique tisse son chemin du baroque à la pop. Visitant Chopin, Satie, Brahms ou Gainsbourg, la pianiste réserve bien des surprises, comme cette joyeuse « Badinerie » de Bach, jouée à quatre mains avec sa sœur Gvantsa, ou l’inclusion inattendue des "4′33″" de silence de John Cage. Un dédale parcouru avec une virtuosité étincelante.

1
5:22
 
2
3:30
 
3
2:47
 
4
4:07
 
5
1:19
 
6
5:18
 
7
6:17
 
8
3:23
 
9
5:20
 
10
2:24
 
11
2:53
 
12
7:35
 
7:50
 
14
3:04
 
15
4:43
 
16
5:12
 
17
4:33
 
18
3:42
 

Plus de : Khatia Buniatishvili

Recommandé sur