12 Morceaux, 48 minutes

NOTES DES ÉDITEURS

En 2007, le premier album du duo fait l’effet d’une bombe dans l’univers french touch. Loin de l’élégance satinée caractéristique du genre, Gaspard Augé et Xavier de Rosnay élaborent une électro rugueuse traversées de basses saturées et de percussions fracassantes qui condensent 400 microsamples. Justice n’en reste pas moins un opéra-disco dansant et pop, apprécié des amateurs de club comme du grand public, comme en témoigne le succès planétaire de « D.A.N.C.E », vibrant hommage à Michael Jackson.

NOTES DES ÉDITEURS

En 2007, le premier album du duo fait l’effet d’une bombe dans l’univers french touch. Loin de l’élégance satinée caractéristique du genre, Gaspard Augé et Xavier de Rosnay élaborent une électro rugueuse traversées de basses saturées et de percussions fracassantes qui condensent 400 microsamples. Justice n’en reste pas moins un opéra-disco dansant et pop, apprécié des amateurs de club comme du grand public, comme en témoigne le succès planétaire de « D.A.N.C.E », vibrant hommage à Michael Jackson.

TITRE DURÉE

Plus de titres par Justice

Vous aimerez peut-être aussi