16 Morceaux, 1 heure 9 minutes

NOTES DES ÉDITEURS

Après deux pochettes les yeux fermés, le troisième album de Florence + The Machine est l’occasion pour Florence Welch de nous fixer droit dans les yeux, comme pour annoncer un message encore plus personnel. Cette note intime se retrouve au fil d’un album sensationnel nourri par des compositions résolument rock, alliant violons et cuivres à la voix inimitable de la chanteuse, du morceau d’ouverture « Ship to Wreck » à l’exceptionnel « Mother » en passant par le fabuleux « What Kind of Man ».

NOTES DES ÉDITEURS

Après deux pochettes les yeux fermés, le troisième album de Florence + The Machine est l’occasion pour Florence Welch de nous fixer droit dans les yeux, comme pour annoncer un message encore plus personnel. Cette note intime se retrouve au fil d’un album sensationnel nourri par des compositions résolument rock, alliant violons et cuivres à la voix inimitable de la chanteuse, du morceau d’ouverture « Ship to Wreck » à l’exceptionnel « Mother » en passant par le fabuleux « What Kind of Man ».

TITRE DURÉE

Plus de titres par Florence + The Machine