11 Morceaux, 38 minutes

NOTES DES ÉDITEURS

Le groupe suédois livre en 1996 ce troisième album qui est précédé par un single qui fait le tour du monde et devient leur tube : le pétillant « Lovefool ». La voix sibylline de Nina Persson surplombe avec élégance des arrangements entre rock alternatif et pop gracieuse aux envolées mélodiques très efficaces. Particulièrement populaire au Japon et aux États-Unis, First Band on the Moon leur permet d’asseoir leur notoriété internationale.

NOTES DES ÉDITEURS

Le groupe suédois livre en 1996 ce troisième album qui est précédé par un single qui fait le tour du monde et devient leur tube : le pétillant « Lovefool ». La voix sibylline de Nina Persson surplombe avec élégance des arrangements entre rock alternatif et pop gracieuse aux envolées mélodiques très efficaces. Particulièrement populaire au Japon et aux États-Unis, First Band on the Moon leur permet d’asseoir leur notoriété internationale.

TITRE DURÉE

Plus de titres par The Cardigans