16 Morceaux, 45 minutes

NOTES DES ÉDITEURS

Bienvenue dans le carnet de route de Manu Chao, au son du reggae, du rock, des rythmes latinos, de la rumba brésilienne et des percussions africaines. Derrière les ritournelles qu’on fredonne avec plaisir, comme« Clandestino » ou « Desaparecido », l’album de l’ancien chanteur de la Mano Negra, sorti en 1998, incarne un nouveau format hybride : la pop rock mondialisée. Entre les chansons, la voix du sous-commandant Marcos, le militant altermondialiste mexicain, résonne pour donner une dimension originale et engagée à un album emblématique.

NOTES DES ÉDITEURS

Bienvenue dans le carnet de route de Manu Chao, au son du reggae, du rock, des rythmes latinos, de la rumba brésilienne et des percussions africaines. Derrière les ritournelles qu’on fredonne avec plaisir, comme« Clandestino » ou « Desaparecido », l’album de l’ancien chanteur de la Mano Negra, sorti en 1998, incarne un nouveau format hybride : la pop rock mondialisée. Entre les chansons, la voix du sous-commandant Marcos, le militant altermondialiste mexicain, résonne pour donner une dimension originale et engagée à un album emblématique.

TITRE DURÉE

Plus de titres par Manu Chao

Vous aimerez peut-être aussi