13 Morceaux, 48 minutes

NOTES DES ÉDITEURS

Sur chacun de ses albums John Mayer explore divers univers musicaux, du R&B à la pop en passant par le blues. Born and Raised est un opus qui semble avoir été écrit et composé lors d’une nuit passée à la belle étoile. Des morceaux tels que « Queen of California » et « Shadow Days » sont les messagers d’une perspective country, à laquelle les accents des guitares acoustiques et électriques viennent donner un charme bucolique. « If I Ever Get Around to Living » brille de mille feux entre de subtils arpèges et de douces harmonies vocales qui rappellent le son d’une station de radio soft rock des années 70. Des harmonicas mélancoliques façonnent le ton de « Whiskey, Whiskey, Whiskey » et de « A Face to Call Home ». Comme sur tous ses albums, John Mayer entremêle tous ces styles et donne vie à un son singulier qui est aussi un reflet de l’Amérique.

NOTES DES ÉDITEURS

Sur chacun de ses albums John Mayer explore divers univers musicaux, du R&B à la pop en passant par le blues. Born and Raised est un opus qui semble avoir été écrit et composé lors d’une nuit passée à la belle étoile. Des morceaux tels que « Queen of California » et « Shadow Days » sont les messagers d’une perspective country, à laquelle les accents des guitares acoustiques et électriques viennent donner un charme bucolique. « If I Ever Get Around to Living » brille de mille feux entre de subtils arpèges et de douces harmonies vocales qui rappellent le son d’une station de radio soft rock des années 70. Des harmonicas mélancoliques façonnent le ton de « Whiskey, Whiskey, Whiskey » et de « A Face to Call Home ». Comme sur tous ses albums, John Mayer entremêle tous ces styles et donne vie à un son singulier qui est aussi un reflet de l’Amérique.

TITRE DURÉE

Plus de titres par John Mayer

Vous aimerez peut-être aussi