10 Morceaux, 39 minutes

NOTES DES ÉDITEURS

On le connaissait pour sa voix et sa palette de sons qui oscillent entre pop et musiques du monde. Pour son cinquième album, le chanteur marseillais a choisi d’enregistrer sous le soleil de Los Angeles et d’afficher ses opinions haut et fort. Avec « Almost There », il évoque les migrants clandestins d’Afrique et avec « Waiting My Life », la destruction des forêts d’Asie. Marqué par une profonde sensibilité soul et des ambiances funk, Bohemian Soul Songs peut s’enorgueillir d’une production lumineuse signée Mitchell Froom (Elvis Costello, Los Lobos), et s’impose comme un album humaniste et radieux.

NOTES DES ÉDITEURS

On le connaissait pour sa voix et sa palette de sons qui oscillent entre pop et musiques du monde. Pour son cinquième album, le chanteur marseillais a choisi d’enregistrer sous le soleil de Los Angeles et d’afficher ses opinions haut et fort. Avec « Almost There », il évoque les migrants clandestins d’Afrique et avec « Waiting My Life », la destruction des forêts d’Asie. Marqué par une profonde sensibilité soul et des ambiances funk, Bohemian Soul Songs peut s’enorgueillir d’une production lumineuse signée Mitchell Froom (Elvis Costello, Los Lobos), et s’impose comme un album humaniste et radieux.

TITRE DURÉE

Plus de titres par Jehro

Vous aimerez peut-être aussi