12 Morceaux, 55 minutes

NOTES DES ÉDITEURS

Revenant après une longue absence, le Londonien Simon Green livre un quatrième album abouti et polychromatique. Alors que ses compositions étaient jusqu’ici uniquement instrumentales, entre chillout et electronica, Bonobo intègre ici une voix, celle de l’Anglaise Andreya Triana. De samples jazzy et funk en arrangements plus pop ou neo soul, le DJ, compositeur et producteur intègre aussi des sonorités afro-latines comme sur « We Could Forever ». Un album vivant et chaleureux, qui porte haut les couleurs de l’électro britannique.

NOTES DES ÉDITEURS

Revenant après une longue absence, le Londonien Simon Green livre un quatrième album abouti et polychromatique. Alors que ses compositions étaient jusqu’ici uniquement instrumentales, entre chillout et electronica, Bonobo intègre ici une voix, celle de l’Anglaise Andreya Triana. De samples jazzy et funk en arrangements plus pop ou neo soul, le DJ, compositeur et producteur intègre aussi des sonorités afro-latines comme sur « We Could Forever ». Un album vivant et chaleureux, qui porte haut les couleurs de l’électro britannique.

TITRE DURÉE

Plus de titres par Bonobo

Vous aimerez peut-être aussi