20 Morceaux, 59 minutes

NOTES DES ÉDITEURS

Pianiste et cornettiste autodidacte, Bix Beiderbecke se convertit au jazz à l’écoute d’un album de l’Original Dixieland Jass Band et de son leader, le cornettiste Nick La Rocca. Doté d’une oreille absolue et d’une impressionnante capacité à improviser, il se révèle brillant soliste dans Singin’ the Blues. Cet enregistrement de 1927 dévoile une maîtrise moderne du cornet à pistons et inscrit l’artiste comme l’un des plus grands jazzmen.

NOTES DES ÉDITEURS

Pianiste et cornettiste autodidacte, Bix Beiderbecke se convertit au jazz à l’écoute d’un album de l’Original Dixieland Jass Band et de son leader, le cornettiste Nick La Rocca. Doté d’une oreille absolue et d’une impressionnante capacité à improviser, il se révèle brillant soliste dans Singin’ the Blues. Cet enregistrement de 1927 dévoile une maîtrise moderne du cornet à pistons et inscrit l’artiste comme l’un des plus grands jazzmen.

TITRE DURÉE

Plus de titres par Bix Beiderbecke

Vous aimerez peut-être aussi