9 Morceaux, 41 minutes

NOTES DES ÉDITEURS

La sortie en 2009 de Bitte Orca marque un tournant pour Dirty Projectors. Après plusieurs années passées à expérimenter, David Longstreth touche un plus large public grâce au soutien du label Domino. Entre pop folk, notes dissonantes et influences de David Byrne, l’album multiplie les surprises, de l’odyssée vivifiante de « Temecula Sunrise » à « Stillness Is the Move » à la croisée entre new wave et pop, en passant par le très touchant « Two Doves ».

NOTES DES ÉDITEURS

La sortie en 2009 de Bitte Orca marque un tournant pour Dirty Projectors. Après plusieurs années passées à expérimenter, David Longstreth touche un plus large public grâce au soutien du label Domino. Entre pop folk, notes dissonantes et influences de David Byrne, l’album multiplie les surprises, de l’odyssée vivifiante de « Temecula Sunrise » à « Stillness Is the Move » à la croisée entre new wave et pop, en passant par le très touchant « Two Doves ».

TITRE DURÉE

Plus de titres par Dirty Projectors

Vous aimerez peut-être aussi