Beauty Behind the Madness

The Weeknd

Beauty Behind the Madness

Dans le sillage de sa contribution enivrante à la bande originale de Cinquante nuances de Grey en 2014, Abel Tesfaye passe du statut de crooner R&B à celui de pop star en 2015, révélant la « beauté derrière la folie » (Beauty Behind the Madness) de sa musique, des mélodies mémorables teintées d’ambiances sombres et menaçantes. Ressuscitant le falsetto de Michael Jackson sur l’imparable machine à danser « Can't Feel My Face », The Weeknd invoque les gloires passées de sa voix sinueuse et lascive, sur un album dont les nuances sont rendues plus perceptibles que jamais en audio spatial.

1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14

Autres versions