10 Morceaux, 32 minutes

NOTES DES ÉDITEURS

Comme les plus grands duos de l’histoire du rock, Royal Blood réussit à créer une musique dont la qualité est décuplée par la mise en commun des talents de chacun des artistes. Avec leur 1er album éponyme, Mike Kerr et Ben Thatcher unissent leurs forces pour nous offrir un mélange de riffs ensorcelants et de rythmes puissants, réunissant dans leur cercle d’admirateurs des artistes de renom tels que Jimmy Page, Arctic Monkeys et Yannis Philippakis, le chanteur de Foals. Utilisant une véritable panoplie de pédales et d’amplificateurs, Mike Kerr joue de sa basse comme s’il jouait de la guitare et confère à l’album son côté singulier. Avec le premier extrait renversant « Out of the Black », la batterie tonitruante de Ben Thatcher rappelle Dave Grohl par sa puissance et sa précision, alors que la guitare et la voix de Mike Kerr s’apparentent à celles de Matthew Bellamy du groupe Muse. Avec les mélodies rugissantes de « Careless » et de « Figure It Out », c’est la guitare endiablée de Jack White qui vient à l’esprit. Royal Blood propose avec brio un style à la fois unique et ravageur.

NOTES DES ÉDITEURS

Comme les plus grands duos de l’histoire du rock, Royal Blood réussit à créer une musique dont la qualité est décuplée par la mise en commun des talents de chacun des artistes. Avec leur 1er album éponyme, Mike Kerr et Ben Thatcher unissent leurs forces pour nous offrir un mélange de riffs ensorcelants et de rythmes puissants, réunissant dans leur cercle d’admirateurs des artistes de renom tels que Jimmy Page, Arctic Monkeys et Yannis Philippakis, le chanteur de Foals. Utilisant une véritable panoplie de pédales et d’amplificateurs, Mike Kerr joue de sa basse comme s’il jouait de la guitare et confère à l’album son côté singulier. Avec le premier extrait renversant « Out of the Black », la batterie tonitruante de Ben Thatcher rappelle Dave Grohl par sa puissance et sa précision, alors que la guitare et la voix de Mike Kerr s’apparentent à celles de Matthew Bellamy du groupe Muse. Avec les mélodies rugissantes de « Careless » et de « Figure It Out », c’est la guitare endiablée de Jack White qui vient à l’esprit. Royal Blood propose avec brio un style à la fois unique et ravageur.

TITRE DURÉE

Plus de titres par Royal Blood

Vous aimerez peut-être aussi