9 Morceaux, 35 minutes

NOTES DES ÉDITEURS

Lorsque Babacar sort en 1987, l’ex-égérie yé-yé a bien changé. Exit, la jeune oie blanche des années 60. France Gall, qui fait désormais route avec Michel Berger, a mûri. Sur cet opus, France, la douce, chante l’Afrique (« Babacar »), fait danser l’Europe (« Ella elle l’a ») et rend hommage à Daniel Balavoine (« Évidemment »). La voix mutine de l’ancienne « Poupée de cire » de Serge Gainsbourg, associée aux mélodies aériennes composées par son mélomane de mari, offrent le meilleur de la musique française qui se rappelle, avec une émotion non feinte, à notre souvenir.

NOTES DES ÉDITEURS

Lorsque Babacar sort en 1987, l’ex-égérie yé-yé a bien changé. Exit, la jeune oie blanche des années 60. France Gall, qui fait désormais route avec Michel Berger, a mûri. Sur cet opus, France, la douce, chante l’Afrique (« Babacar »), fait danser l’Europe (« Ella elle l’a ») et rend hommage à Daniel Balavoine (« Évidemment »). La voix mutine de l’ancienne « Poupée de cire » de Serge Gainsbourg, associée aux mélodies aériennes composées par son mélomane de mari, offrent le meilleur de la musique française qui se rappelle, avec une émotion non feinte, à notre souvenir.

TITRE DURÉE

Plus de titres par France Gall

Vous aimerez peut-être aussi