Diane Dufresne

Albums indispensables

Listes de lecture de l’artiste

À propos de : Diane Dufresne

Dans le paysage musical québécois, il y a un avant et un après Diane Dufresne. Pourtant, en 1965, rien ne le laisse deviner quand débute la « chanteuse straight » de 21 ans à l’intense voix, mais au répertoire sentimental et conventionnel. La rencontre du pianiste et compositeur François Cousineau, puis du parolier Luc Plamondon va pulvériser tout cela. L’album issu de cette collaboration, Tiens-toé ben j’arrive! (1972), est une véritable bombe musicale, poétique et féministe, qui trône en tête des palmarès. La Diva est née. Le Québec et l’Europe francophone succombent à ses charmes extravagants. Au cours des décennies 70, 80 et 90, chaque enregistrement, chaque tournée devient un événement, où la fantaisie vestimentaire de Diane n’a d’égal que celle de ses fans enthousiastes. En Stella Spotlight dans la version originale de Starmania (1978-1979), en toute première artiste du Québec à se produire solo au Forum de Montréal ainsi qu’au Stade olympique pour le mythique spectacle Magie rose (1984), ou accompagnée par un orchestre symphonique, « La Dufresne », rockeuse impénitente et icône flamboyante, soulève les passions. Cette solitaire qui attire les foules prend à son tour la plume (elle signe tous les textes de son 10e album studio, Détournement majeur, en 1993) et le pinceau. En témoignent de nombreuses expositions, parfois en collaboration avec son conjoint Richard Langevin. Moins rock mais à jamais inclassable, la déesse Diane est toujours engagée, particulièrement pour l’environnement. Oxygène, donnez-lui de l’oxygène!

VILLE DE NAISSANCE
France
NAISSANCE
September 30, 1944
GENRE
Musique francophone
Sélectionnez un pays ou une région

Afrique, Moyen-Orient et Inde

Asie-Pacifique

Europe

Amérique latine et les Caraïbes

Les États-Unis et le Canada