8 Chansons, 1 heure 13 minutes

NOTES DES ÉDITEURS

Pour son quatrième album, Edgar Moreau marie deux pièces créées à 130 ans d’intervalle, liées par une même force opératique et la maestria du violoncelliste prodige. Véritable kaléidoscope de styles qui assemble rock, fanfare et même musique ancienne, le Concerto pour violoncelle et orchestre à vent du compositeur contemporain Friedrich Gulda rencontre l’ambitieux Grand concerto militaire pour violoncelle et orchestre d’Offenbach, composé en 1847. Avec le collectif chambriste Les Forces Majeures sous la direction de Raphaël Merlin, le jeune virtuose défie les conventions en révélant les affinités, par-delà le temps, d’œuvres aussi rares qu’originales.

NOTES DES ÉDITEURS

Pour son quatrième album, Edgar Moreau marie deux pièces créées à 130 ans d’intervalle, liées par une même force opératique et la maestria du violoncelliste prodige. Véritable kaléidoscope de styles qui assemble rock, fanfare et même musique ancienne, le Concerto pour violoncelle et orchestre à vent du compositeur contemporain Friedrich Gulda rencontre l’ambitieux Grand concerto militaire pour violoncelle et orchestre d’Offenbach, composé en 1847. Avec le collectif chambriste Les Forces Majeures sous la direction de Raphaël Merlin, le jeune virtuose défie les conventions en révélant les affinités, par-delà le temps, d’œuvres aussi rares qu’originales.

TITRE DURÉE

Plus de titres par Edgar Moreau