Notre avis Le producteur de Manchester impressionne sur ce troisième album. Ambiances dub et sonorités techno souterraines se mêlent habilement à la voix opératique d’Alison Skidmore, comme sur la magique « Lost and Found » et l’enlevante « Leaving ». Plus mécanique, « Sleepless » est une virée nocturne fantomatique, alors que « Up the Box » rappelle l’énergie brute de Berlin dans les années 90, où Andy Stott a séjourné. Une offrande qui ne vous laissera pas indifférent.

1
6:30
 
2
6:06
 
3
5:49
 
4
8:39
 
5
7:55
 
6
5:03
 
7
5:00
 
8
3:42
 

Plus de : Andy Stott

En vedette sur

Vous aimerez peut-être aussi