12 Chansons, 57 minutes

NOTES DES ÉDITEURS

Guitares ondoyantes, voix susurrée, touches d’électro : la pop savante de Dumas nous enveloppe dans des ambiances loin des carcans radiophoniques. Poète de l’urbanité, du quotidien, de l’amour et de l’errance, le Québécois conquiert le cœur de la critique et du public avec ce deuxième album, qui sera certifié or. Entre la très atmosphérique chanson titre, la plus rock « Vénus », la ravissante « Je ne sais pas » et la spleenétique « Linoléum », il maîtrise l’art de raconter des histoires, et nous donne souvent envie de danser avec intelligence.

NOTES DES ÉDITEURS

Guitares ondoyantes, voix susurrée, touches d’électro : la pop savante de Dumas nous enveloppe dans des ambiances loin des carcans radiophoniques. Poète de l’urbanité, du quotidien, de l’amour et de l’errance, le Québécois conquiert le cœur de la critique et du public avec ce deuxième album, qui sera certifié or. Entre la très atmosphérique chanson titre, la plus rock « Vénus », la ravissante « Je ne sais pas » et la spleenétique « Linoléum », il maîtrise l’art de raconter des histoires, et nous donne souvent envie de danser avec intelligence.

TITRE DURÉE

Plus de titres par Dumas

Vous aimerez peut-être aussi