I Put a Spell On You

I Put a Spell On You

I Put a Spell On You est devenu un des albums les plus célèbres de Nina Simone notamment grâce à sa pièce titre – une reprise mélancolique sur fond de cordes de la salve rock & roll de Screamin’ Jay Hawkins –, son simple le plus populaire en carrière. Mais c’est finalement « Feeling Good » qui s’est imposé avec les années comme le morceau le plus emblématique de l’offrande : l’ampleur orchestrale de la section de cuivres sied à merveille à la puissance vocale de Simone dans cette relecture singulière de la chanson originale, parue l’année précédente. Un hymne de célébration en tonalité mineure, c’est rare! En posant sa voix sur autant de pièces aux styles différents, Simone avait envie de rompre avec l’appellation un peu restrictive de « chanteuse jazz ». L’étiquette de « chanteuse pop » ne convenait pas non plus, comme en témoigne le côté irrévérencieux toujours présent de l’artiste, peu importe le nombre de couches d’orchestration qu’on y ajoute. Elle était tout simplement une interprète singulière, jamais intimidée par la manière dont d’autres avaient chanté une des œuvres de son vaste répertoire ou se proposaient de le faire. Qu’elle revisite des morceaux tirés d’une comédie musicale (« Beautiful Land »), qu’elle se transforme en diva de la chanson française (« Ne Me Quitte Pas », une des trois pièces de l’album originalement écrites en français) ou qu’elle se lance avec désinvolture dans le R&B traditionnel (« Gimme Some »), Simone s’exécute avec une égale aisance.

Autres versions

Sélectionnez un pays ou une région

Afrique, Moyen-Orient et Inde

Asie-Pacifique

Europe

Amérique latine et les Caraïbes

Les États-Unis et le Canada