15 Chansons, 51 minutes

NOTES DES ÉDITEURS

L’œil qui contemple la pochette de Cure devient le miroir devant lequel le Français Eddy de Pretto prend un égoportrait. C’est un choix judicieux, puisqu’il expose sans pudeur les travers de sa génération en plus d’étaler ses déchirements intimes dans ce premier album. L’artiste aborde de front plusieurs thèmes actuels, comme les dérives amoureuses sur « Random », les excès nocturnes sur « Fête de trop », la vie dans la banlieue française sur « Beaulieue » et les normes de la virilité sur « Kid ». Voici une œuvre unique au confluent du hip-hop et de la chanson française, à l’écriture ciselée et aux arrangements percutants, qui ravira les amateurs de Stromae, Frank Ocean et Pierre Lapointe.

NOTES DES ÉDITEURS

L’œil qui contemple la pochette de Cure devient le miroir devant lequel le Français Eddy de Pretto prend un égoportrait. C’est un choix judicieux, puisqu’il expose sans pudeur les travers de sa génération en plus d’étaler ses déchirements intimes dans ce premier album. L’artiste aborde de front plusieurs thèmes actuels, comme les dérives amoureuses sur « Random », les excès nocturnes sur « Fête de trop », la vie dans la banlieue française sur « Beaulieue » et les normes de la virilité sur « Kid ». Voici une œuvre unique au confluent du hip-hop et de la chanson française, à l’écriture ciselée et aux arrangements percutants, qui ravira les amateurs de Stromae, Frank Ocean et Pierre Lapointe.

TITRE DURÉE

Plus de titres par Eddy de Pretto