12 Morceaux, 39 minutes

NOTES DES ÉDITEURS

Quand la jeune Montpelliéraine sort ce premier album en 2003, après des études poussées en musicologie, elle accède immédiatement à une certaine notoriété, d’abord critique, puis publique. Elle ira même remporter la Victoire de la Musique catégorie Album électronique/groove/dance la même année. Emilie Simon pratique une synthpop maligne et décalée, avec des chansons raffinées, dans lesquelles elle insuffle beaucoup de sa personnalité et de ses fragilités.

NOTES DES ÉDITEURS

Quand la jeune Montpelliéraine sort ce premier album en 2003, après des études poussées en musicologie, elle accède immédiatement à une certaine notoriété, d’abord critique, puis publique. Elle ira même remporter la Victoire de la Musique catégorie Album électronique/groove/dance la même année. Emilie Simon pratique une synthpop maligne et décalée, avec des chansons raffinées, dans lesquelles elle insuffle beaucoup de sa personnalité et de ses fragilités.

TITRE DURÉE

Plus de titres par Émilie Simon